Les entreprises francophones

de Zürich

Les podcasts d'entrepreneurs

Aider les entrepreneurs à faire connaître leurs projets

 

Dans mon idée, Franzine devait être culturel, social.

Au fil de mes rencontres, et prise moi-même dans le processus de porter un projet, une évidence est apparue : pourquoi ne pas aussi utiliser le Podcast pour aider des entrepreneurs à faire connaître leurs projets ?

D’autant plus quand ce projet s’adresse à ceux qui parlent la même langue en particulier.

Les interviews d’entrepreneurs et d’acteurs financiers ont trouvé leur place tout naturellement, dans l’alternance des sujets et personnalités.

Imaginez arriver dans un nouveau pays, aux codes très établis, adapter vos compétences et votre offre au marché existant, devoir vous faire un nom, une réputation, investir tant d’énergie pour porter un projet, qui restera peut-être de niche, ou d’artisanat… Un coup de pouce est toujours le bienvenu !

Imaginez arriver dans un nouveau pays, aux codes bien en place, et chercher des services, des compétences, mais sans la langue, apprécier de communiquer en français, avoir un sens de la solidarité… Ces mises en contact peuvent aussi enrichir votre carnet d’adresse !

Imaginez enfin être encore au début du processus, la personne qui cherche encore sa place et sa vocation, qui peut retenir le courage et l’inspiration de ces chemins qui sont sortis de l’impasse… On est dans l’exemplarité, la motivation de groupe en somme !

L'annuaire des entreprises

Notre partenaire : Zurich1click.com

Un projet d’échange avec Pascaline et France de Zurich1Click est né : les annuaires des associations de la région, et des entreprises de Zurich.

Le but ? Donner à ces petits entrepreneurs la visibilité et un coup de vitalité en pleine crise Covid. Permettre aux francophones de trouver leurs interlocuteurs dans leur langue en 1Click.

 

Frezo

L’entraide entre pros

Un deuxième projet, avec Elodie, Yoan, et Anne-Laure, qui concerne cette fois toute la suisse alémanique, c’est le site FREZO : www.frezo.ch

Frezo est une plateforme d’échange et d’entraide entre les francophones porteurs de projets ou ayant développé des compétences pros, qui leur permet de faire connaissance, et une fois membres, de pouvoir échanger des services.

Par exemple : une heure de coaching contre une heure de soins esthétiques…

Je vous encourage fortement à vous inscrire, c’est très rapide, avec photo, afin de découvrir en détail les profils déjà renseignés, afin d’offrir une possibilité de partenariat, d’entraide.

Pourquoi je crois aux entrepreneurs francophones de Suisse alémanique ?

Car chacun d’entre eux amène avec lui un savoir-faire, un art de vivre à la française, des métiers de bouche, de mode ou esthétique, aux métiers de communication, d’art, d’enseignement …

Je crois très fort aux apports mutuels entre cultures et pays, à l’histoire d’amour entre les Suisses et la France, et inversement. Les seules réserves seraient, selon les témoignages des interviews, sur ces petits détails de modes de vie : comment on mange, comment on entre en contact, les marqueurs sociaux extérieurs…

« Plus que des voisins », c’est le slogan de la campagne officielle, et effectivement géographiquement on est si proches…

L’économie est l’un des premiers facteurs d’échanges entre les pays, et on a entendu dans le podcast le rôle majeur d’un acteur tel que la CCIFS dans ce domaine.

 J’aime la culture sans dénigrer le commerce, j’aime la littérature en comprenant les réalités financières et les enjeux de dynamique entrepreneuriale.

Mener un projet, même commercial, et le dire, a une force narrative incommensurable si on y réfléchit : les enjeux, les réflexions, les stratégies, la compréhension de sa cible, l’implémentation d’une routine de travail, la description de son entreprise comme son bébé, sa réalisation, cela sonne juste, ou fragile, la carte de visite, ou la trace qu’on laisse dans le monde finalement, c’est passionnant !

 J’énonce encore un rêve tout haut : celui d’un lieu physique qui puisse rassembler ces entrepreneurs, en synergies et collectif… Cela vous parle ?

Nous donner un avis

6 + 6 =